L'épicerie de l'orage

Le blog de la maison d'édition jeunesse l'épicerie de l'orage, petite fabrique d'objets (en papier) pour penser (le monde)

mercredi 13 juin 2012

anniversaire

Anni Collage 1

 

Le 21 mars 2012, l'épicerie de l'orage a eu un an. Un an déjà que nos premiers titres sont sortis.

Le 21 mars, nous étions un peu perdus, bien déboussolés et on n'a pas pu fêter ça comme on l'aurait voulu. On ne l'a pas fêté du tout en fait.

Depuis, le temps a passé. On est toujours un peu perdus et un peu moins déboussolés. Quoique. Ça dépend des jours. 

L'incendie du Corbusier fait partie de l'histoire de l'épicerie de l'orage. Mais je ne veux pas mélanger les genres et raconter trop ici les coulisses de cette mésaventure. J'ai crée un blog pour le faire mais j'ai effacé tous les messages que j'avais publiés. Je ne suis peut-être pas encore prête à en parler.

Ici, je veux simplement dire que notre petite fabrique habite désormais à Aix-en-Provence et qu'elle se reconstruit peu à peu. Je veux simplement dire que ce ne sont pas les problèmes matériels qui sont le plus difficiles à gérer -même s'ils existent et sont quand même bien handicapants, nos affaires sont toujours bloqués dans notre appartement inaccessible depuis le 9 février et nous ne sommes pas indemnisés. Ce qui est difficile ce sont les blessures, les conflits, les pressions, les tensions. Avec entre autres, l'assurance qui se moque de toi et la communauté bien pensante qui s'ingénie à te faire douter de ton statut de victime sinistrée. Tout est absolument normal, tout va très bien, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes radieux, vous n'allez pas en plus vous plaindre, sinistrés d'accord mais sinistrés au Corbusier, bon sang de bonsoir, c'est un titre de gloire. 

J'arrête.

Parce qu'aujourd'hui, je mets ce petit pansement sur nos plaies. 

Il y a 10 ans aujourd'hui, je me suis rendue à une conférence sur Internet et les Droits de l'enfant. Je travaillais au service éducation d'une grosse boîte et ma collègue et néanmoins amie Pascale m'avait dit la veille qu'elle ne pouvait finalement pas y aller :
- Vas-y toi !
- Hum... mouais. Qui intervient ? Ah oui, il y a un journaliste jeunesse que j'aimerais bien entendre. J'y vais.

Effectivement j'ai bien aimé l'entendre. Et le revoir après.

Voilà. L'épicerie de l'orage était en marche. Alors foin des sinistres et des méchants, aujourd'hui on va fêter notre histoire qui a 10 ans !
 

 

Livre-carnet l'anniversaire

Ici

(et pour fêter ça, frais de port offerts sur tout le site avec le code ANNIVERSAIRE) 

Posté par marchandsdepices à 09:45 - les aujourd'hui - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
Partager

Commentaires

    Et puis il y aura encore tous les petits carnets que vous nous ferez, les beaux projets, etc. Vous avez déjà une petite idée ?

    Posté par nata, mercredi 13 juin 2012 à 10:04
  • Voilà un petit carnet qui tombe à pic pour moi!
    Je pense toujours beaucoup à vous et à votre courage à tous les trois....
    Je vous embrasse.
    Marie-Astrid

    Posté par Marie-Astrid, mercredi 13 juin 2012 à 11:29
  • Un an déjà ! Alors bon anniversaire !
    Et ce n'est qu'un premier anniversaire ! On attend déjà le suivant !

    Posté par Patrick, mercredi 13 juin 2012 à 14:40
  • Si tu peux voir

    Mon cadeau d'anniversaire est déjà très connu, encore plus partagé, mais pas toujours médité comme il le mérite, ou plutôt comme nous le méritons.
    Longue et heureuse vie aux épiciers !

    "Si tu peux voir détruit l'ouvrage de ta vie
    Et sans dire un seul mot te mettre à rebâtir,
    Ou perdre d'un seul coup le gain de cent parties
    Sans un geste et sans un soupir ;
    Si tu peux être amant sans être fou d'amour,
    Si tu peux être fort sans cesser d'être tendre
    Et, te sentant haï, sans haïr à ton tour,
    Pourtant lutter et te défendre ;
    Si tu peux supporter d'entendre tes paroles
    Travesties par des gueux pour exciter des sots,
    Et d'entendre mentir sur toi leurs bouches folles
    Sans mentir toi-même d'un seul mot ;
    Si tu peux rester digne en étant populaire,
    Si tu peux rester peuple en conseillant les rois
    Et si tu peux aimer tous tes amis en frère
    Sans qu'aucun d'eux soit tout pour toi ;

    Si tu sais méditer, observer et connaître
    Sans jamais devenir sceptique ou destructeur ;
    Rêver, mais sans laisser ton rêve être ton maître,
    Penser, sans n'être qu'un penseur ;
    Si tu peux être dur sans jamais être en rage,
    Si tu peux être brave et jamais imprudent,
    Si tu sais être bon, si tu sais être sage
    Sans être moral ni pédant ;

    Si tu peux rencontrer Triomphe après Défaite
    Et recevoir ces deux menteurs d'un même front,
    Si tu peux conserver ton courage et ta tête
    Quand tous les autres les perdront,
    Alors les Rois, les Dieux, la Chance et la Victoire
    Seront à tout jamais tes esclaves soumis
    Et, ce qui est mieux que les Rois et la Gloire,
    Tu seras un homme, mon fils."

    Posté par Michel Lecour, mercredi 13 juin 2012 à 14:45
  • Oui, c'est bien moi

    qui ait donné un petit coup de pouce au destin et qui considère que cela fait partie des actions dont elle se félicite ... Bon anniversaire les épiciers et bientôt à Aix, j'espère

    Posté par Pascale, mercredi 13 juin 2012 à 18:42
  • Oups

    La vilaine faute d'ortographe, pas assez lu mon carnet ...

    Posté par Pascale, mercredi 13 juin 2012 à 18:43
  • Happy One et bon courage !

    Posté par tiphaine, mercredi 13 juin 2012 à 21:11
  • Ah que c'est bon, ces anniversaires! Allez, vous sortirez de toutes ces péripéties encore plus forts, j'en suis persuadée. Plein de bises.

    Posté par Marmotte, mercredi 13 juin 2012 à 21:16
  • Bons anniversaires!! Il faut bien profiter des occasions de se réjouir, ça fortifie le cœur et l'esprit!

    Posté par radzimire, mercredi 13 juin 2012 à 22:41
  • 1 an... 10 ans...
    Joyeux anniversaires les épiciers !

    Posté par Patricia, jeudi 14 juin 2012 à 15:50
  • Il faut fêter les jolies choses et oublier les mauvaises! Happy 1 et Happy 10 aux épiciers!!! Et à très bientôt à Aix. Vous êtes là en Août?
    On vous embrasse!

    Posté par MamaCami, vendredi 15 juin 2012 à 09:19
  • déjà un an que la grande aventure a commencée ! happy one à votre si jolie maison d'édition, et bon courage pour la vie.

    Posté par juliette, lundi 18 juin 2012 à 20:53
  • Joyeux anniversaires les épiciers !

    Posté par , mardi 19 juin 2012 à 21:13

Poster un commentaire