L'épicerie de l'orage

Le blog de la maison d'édition jeunesse l'épicerie de l'orage, petite fabrique d'objets (en papier) pour penser (le monde)

jeudi 4 novembre 2010

ISBN et ta main dans la mienne

Un mois d'absence et c'est un peu difficile de reprendre le fil

Le fil de notre histoire qui pourtant s'est nourri, qui a grossi, qui s'est parfois entortillé, qu'on a pris le temps de démêler, mais qu'on n'a pas lâché. Il devient solide et on peut s'y tenir. Moi je trouve qu'il résiste bien aujourd'hui.

C'est peut-être finalement la seule chose que j'ai envie de dire. A coup de petites touches ajoutées au gré de nos tâtonnements, de nos errances, de nos petites avancées ("hum... pas mal..."), de nos colères aussi ("mais non, c'est pas ça du tout !") et des commentaires bienveillants ("et si ?"), j'ai à côté de moi un objet qui me plaît. Et depuis 3 jours, je me réveille en me disant : "y a un truc chouette en ce moment, c'est quoi déjà ?". Vous connaissez surement, cette joie au coeur qui accroche, un arrière-fond permanent dont on oublie les contours parfois le temps d'une nuit mais jamais la teneur. 

Après, que dire ? Oui, ça prend du temps. Et finalement même ça je le revendique. Même si je n'ai aucune envie ici et maintenant de le justifier. 

Et s'il faut malgré tout prouver qu'on est près du jour de la sortie des livres, hier au courrier, la liste des ISBN, de nos ISBN (International Standard Book Number, ce code numérique qui permet d'identifier tout livre publié), et notre code éditeur donc. Je regarde cette suite, l'immatriculation des premiers titres. Je fais des additions pour voir si les chiffres sont bons, on plonge avec bonheur dans la numérologie ;-) "ouais, y a beaucoup de 7, c'est bon ça, c'est un bon chiffre le 7". "Ouais mais y a aussi des 2". "Ah oui mais c'est excellent le 2. Et puis ça fait nous, quoi, toi et moi. Ah ouais, c'est excellent ça le 2". Et ainsi de suite

Voilà. On est toujours aussi heureux de faire avancer notre travail. C'est le message du jour. Celui qui m'a poussée à revenir ici et à reprendre la trace. Promis, je ne vous lâche plus si longtemps. Je vous accrocherai au fil et, vous et nous, petite série de drôles de numéros, nous cheminerons vers la suite...

 

isbn3   272   fil

 < ;/p>

Posté par marchandsdepices à 15:19 - les aujourd'hui - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , ,
Partager

Commentaires

  • Quand j'étais petite, je disais que 7 était mon nombre préféré. Alors il sera bon pour vous aussi, je crois……… Vivement le jour………

    Posté par nata, vendredi 5 novembre 2010 à 00:17
  • Quand j'ai reçu ma propre liste d'ISBN, il y a un mois environ, j'ai eu plein de pensées : ça y est, t'es reconnu, t'existe, t'es dans les rayons, t'approche de l'eBook store, putain, j'arriverai jamais à tous les utiliser, à moi la BNF !, etc ... etc ... MAIS j'ai pas pensé un instant à la numérologie. Alors là, ça m'a pas effleuré une seconde, alors qu'en fait, ça aurait dû, parce que ... ça peut aider aider, à rendre ça juste utile, juste banal, juste pratique, juste réel.
    Je vais les regarder, "mes" ISBN, avec un autre oeil.

    Posté par Michel Lecour, vendredi 5 novembre 2010 à 12:16
  • Enfin des nouvelles... J'ai hâte de toucher et de lire l'objet tamponné de son ISBN.

    Posté par Violaine, vendredi 5 novembre 2010 à 18:50
  • C'est chouette de vous sentir portés par votre passion qui peu à peu se concrétise...à très vite pour la suite.

    Posté par tiphaine, vendredi 5 novembre 2010 à 18:56
  • il faut que je t'avoue que l'isbn pour moi, lorsque je tiendrai avec curiosité et sourire vos œuvres, sera surement secondaire..et puis non, il est certain que je m'attendrirai aussi devant le nombre de 7 et de 2 dans le numéro avec ce billet. Sur et certain

    Posté par arrosoir, samedi 6 novembre 2010 à 09:27
  • pour moi aussi l'isbn est très important, sans lui mon travail prend deux fois plus de temps j'espère un jour pouvoir cataloguer un de vos livres !

    Posté par zimbo, samedi 6 novembre 2010 à 15:32
  • Joli titre de billet! Je vous souhaite de maintenant vite avancer, c'est trèèèèèèèès bien parti!
    Vous passez goûter nos muffins demain?!

    Posté par Framboise, samedi 6 novembre 2010 à 20:01
  • On vous guette , on vous espère , vous et vos ISBN!

    Posté par radzimire, dimanche 7 novembre 2010 à 12:58
  • Je m'accroche....... et volette derrière !

    Posté par Papillon, dimanche 7 novembre 2010 à 13:57
  • j'ai des frissons quand je passe ici, des frissons d'impatience et d'envie.

    Posté par mélie, dimanche 7 novembre 2010 à 19:17
  • Ah punaise, quelle nouvelle!!! Je suis si contente pour toi!!! Je t'embrasse!

    Posté par Marmotte, lundi 8 novembre 2010 à 00:21
  • Hâte de reprendre aussi le fil de votre aventure !

    Posté par lameilleureamie, lundi 8 novembre 2010 à 22:53
  • Eh, bien sûr, l'ISBN, les codes barres, tout ça, rien à voir avec le symbôle de la société de consommation, la société de la gestion, ces numéros qui nous classent, nous déclassent, nous rangent dans des cases... Non, c'est vous qui avez raison : l'ISBN, c'est juste une série de petits chiffres malicieux plein de bons présages pour la suite des évenements...
    Merci de nous rendre si sympatique l'affreux machin qui défigure le 4e de couverture !

    Posté par D the D, mercredi 10 novembre 2010 à 15:42
  • Votre petite cuisine nous tient toujours en haleine... et c'est vrai qu'un bel ISBN est plein de promesses !! Allez, go !

    Posté par vintage for kids, jeudi 11 novembre 2010 à 11:25
  • c'est merveilleux de lire

    votre vie, qui est comme la mienne avec ses devis pour les livres en couleurs, les espoirs et les decouragements et l envie de toujours toujours continuer , pour éditer mes livres de patchwork et de broderie de mes creations, une idée folle!!!mais comme je suis une originale je continue encore et encore

    Posté par florence pacaud, mercredi 1 décembre 2010 à 20:36

Poster un commentaire